Chasseur immobilier
régions

Auvergne Rhône Alpes
Bretagne
Bourgogne
Franche-Comté

Centre Val de Loire
Grand-Est
Hauts-de-France
Ile-de-France
Nouvelle Aquitaine
Normandie
Occitanie
PACA
Pays de la Loire
...

La recherche de biens immobiliers la plus
complète de France

Agent

Devenir chasseur immobilier, être agent de l'acquéreur

C'est être référent que de vous dire ce qu'il en est, ce que l'on vous cache, d'établir la prospective et d'envisager sérieusement l'avenir : devenir chasseur immobilier n'est qu'une opportunité, être agent de l'acquéreur une finalité car la clientèle est demandeuse d'expérience, d'indépendance et de loyauté.

Loyauté, indépendance et confidentialité
L'agent immobilier de référence

- "Le secret des affaires est de savoir quelque chose que personne d'autre ne sait." Aristote O.

Dans une activité si logique, dans ce cercle des agents exclusivement au service de l'acquéreur, nous avons donc vous aurez votre place.

Prestataire ambitieux, las des propositions sans avenir dans un immobilier dilbertien où un quelconque mandataire du savoir commercer prétendra former l'expert, ce texte n'est pas rien que pour vos yeux, il vous est destiné tout autant qu'au client curieux comme il se doit, pardon se devrait lorsqu'il s'agit d'affaires et auditeur bienvenu.

Soyez cet expert immobilier que la clientèle de qualité réclame depuis toujours.

Que vous offrent ou ont offert les acteurs du précaire qui vivront fort logiquement de votre contribution financière si vous manquez de perspicacité...

Un concept ? Lequel ? Chasseur immobilier ne veut strictement rien dire sans ; autrement celui des nouveaux agents branchés issus du bug de l'an 2000 plus que de la révolution numérique sans doute ? Soyons, ou plutôt soyez sérieux, ils ont d'ors et déjà fait le plein d'innocents qui espèrent toujours avoir les mains pleines.

Soyez comme nos clients logiques, tout cela n'est que du vent et des gens laissés sur le carreau, d'ailleurs Dieu sait si nous en avons vu depuis 2005 des victimes sans cesse renouvelées d'activistes du précaire ; alors le manque de réalisme des résultats sinon l'échec constaté et récurrent de tels réseaux ou franchises passées mais toujours proposées sous un autre nom restera déjà témoin d'une éventuelle absence de prise conscience, comme si ces mauvais résultats qui contrastent souvent et trop avec ceux du pilote étaient systématiquement imputables à quelque cause extérieure. A moins que...

A moins naturellement que l'hypothèse soit autre, qu'il n'y ait pas d'erreur, qu'en vous proposant ce poste d'office frappé d'obsolescence programmée dans un immobilier pour quidam par quidam, la cible soit simplement, pour ces tenanciers de réseaux de mandataires indépendants... à l'improbable indépendance, des "avances" prélevées sur une hypothétique solde. Alors...

Avec nous faites votre déclaration d'indépendance.

"... Egalement instruit de ce que vous pourrez et de ce que vous ne pourrez pas, vous ne formerez aucune entreprise qui ne puisse être menée à bonne fin. Vous verrez, avec la même pénétration, ce qui sera loin de vous comme ce qui se passera sous vos yeux, et ce qui se passera sous vos yeux comme ce qui en est le plus éloigné." Sun Tzu, toujours.

HOME PROFILE ® ne vous promet pas une lune abandonnée depuis longtemps faute de rentabilité immédiate, il n'est pas ici question d'absurde et coûteuse franchise ou d'agent connecté... à rien comme ailleurs mais d'un travail coopératif, une ouverture autrement solution sans risque : celle d'entrer librement dans le cabinet.

  • Pas de droit d'entrée, naturellement, nous sommes entre gens de qualité.
  • Pas de "taxe de location du siège", ce genre de motivation est faite pour les gens qui n'en ont aucune.
  • Formation & information gratuite... si besoin est, car loin de moi l'idée de douter de vos compétences.
  • Le seul strict respect des véritables termes de la Loi, donc pas d'inventions sordides de rémunérations interdites des expertises qui n'apparaissent d'évidence que pour permettre à certains, d'autres sûrement de ne pas devoir faire ce travail qu'il vous faudra maîtriser.
  • L'ouverture vers une corporation internationale, nos contacts seront les vôtres, la France serait-elle désormais perdue dans les méandres d'un immobilier bisexuel pour quidam peuplé de commerciaux au verbe facile, mais aux connaissances des marchés et procédures limitées, nous pas...
  • Une absence de concurrence interne... et externe, car nous croyons au corporatisme, pas à la réussite sélective du plus vénal parmi le tout-venant, si j'ose m'exprimer ainsi.

Matériellement parlant...

  • Nous proposons une vitrine pour gens intelligents, documentée et de haut niveau, hormis le fait qu'il soit fait indirectement notre publicité par les quidams de ce que l'on ne pourra même affirmer "concurrence" dans ses contradictions, ses textes recopiés parce qu'ils le sont toujours par quelque croquignol d'un immobilier pour quidam.
  • Nous travaillons sous environnement Linux, SUSE plus précisément et si vous n’êtes pas rompu à cet environnement, nous pouvons vous conseiller, mais y avoir recours n’est pas une obligation.
  • Nous disposons de serveurs sécurisés basés en Allemagne qui peuvent héberger vos travaux, sur lesquels vos clients peuvent retrouver vos comptes-rendus H24... mais y avoir recours n’est pas une obligation.
  • Nous disposons de stations de travail Helwett-Packard Z8 ou 6 sur lesquels vos travaux peuvent être finalisés, ou plus précisément que nous pouvons finaliser pour vous, mais y avoir recours n’est encore pas une obligation.
  • Nous disposons du meilleur équipement photographique qui soit, du moins à notre point de vue et nous pouvons vous conseiller sur achat ou usage, mais peut-être avez-vous le vôtre, aussi comprendrons-nous votre désir de le rentabiliser.
  • Nous disposons d'une documentation de référence mais peut-être, que dis-je, sûrement même avez-vous déjà la vôtre et tenez-vous à vos solutions donc vous connaissez le principe : y avoir recours ne sera pas une obligation.

Philosophiquement parlant...

Notre force est et sera votre liberté d'action, "Peu de gens sont faits pour l'indépendance, c'est le privilège des puissants." FWN.

Envoyez vos coordonnées, curriculum vitae et lettre de motivation à contact@homeprofile.fr.

Vous pensez que vos qualités et qualification seront appréciées par une clientèle de qualité, c'est elle que nous servons, ainsi ne vous y trompez pas...

On ne reprogrammera pas pour autant la clientèle intelligente par le biais d'Internet ou celui des médias de substitution...

... tout simplement, ce malgré quelque plaisante fantaisie télévisuelle mais qui devrait le rester et sur laquelle par mimétisme le croquignol lambda de l'immobilier s'appuiera immanquablement.

Posez-vous les bonnes questions : une place de choix sur les moteurs d'Internet est-elle encore crédible à force d'être usurpée dans un espace de plus en plus marchand et de moins en moins qualitatif ? Une franchise ou assimilée de plus même sponsorisée et visible en série folichonne est-elle capable d'assurer la pérennité des établissements alors qu'elle ajoute à une concurrence déjà absurde ? Allons donc, la réponse est évidente : la clientèle d'affaires a toujours été informée de si vieilles astuces d'opportunistes qui placent la publicité avant la qualité du travail et détesterait en être victime.

Ainsi cette clientèle aurait-elle attendu que l'information soit diffusée par une presse attentiste, bien incapable ou peu désireuse de ne serait-ce que répercuter ce que diffuse CNN -j'adore cette allusion si gentiment taquine- ce pour d'évidentes raisons commerciales à défaut d'être de bonne politique, osant le ridicule de s'afficher de facto incapable même de comprendre la langue de Shakespeare pourtant hélas rationalisée ? Foutaise toujours, ainsi tout est déjà ailleurs écrit en trop gros pour être crédible dans le bric-à-brac d'une chasse immobilière simplifiée à la française alors qu'a contrario, il devrait et devra s'agir d'un mercenariat d'affaire confidentiel qui n'a que faire d'une médiatisation d'opérette indigne de médias opérationnels.

Allons donc, la cible de toutes les coupables attentions dans ce milieu qui exclu la performance, c'est déjà et ce sera vous si vous vous trompez d'orientation car la clientèle qui sait investir n'est pas vraiment en la matière demandeuse d'un acteur au verbe facile de plus. De fait...

Dans l'immobilier pour quidam, un autre quidam aura aussi besoin de vous pour son réseau immobilier... enfin d'exploiter un autre que vous si vous êtes intelligent.

Dans cet ailleurs si innocemment médiatisé, les offres d'embauches franchement surréalistes d'un virtuel sans débouché.

Lorsque, ailleurs en France, même l'entreprise dilbertienne recrute...

Pensez qu'en la matière rien ne rebutera les croquignols opportunistes dont nos médias sont pleins et friands lorqu'ils le sont aussi, d'ailleurs pour citer ce qu'il y a de plus invraisemblable en matière d'offre des bas-fonds connus de l'immobilier nouveau, il peut même vous être proposé comme vitrine un assemblage hétéroclite de parties de textes issues de revues et journaux divers, d'images et photographies ou plutôt vignettes devrait-on dire venues d'ailleurs, même d'organismes officiels et impudemment renommées, naturellement.

Vignettes parce qu'il serait trop aisé de les identifier si elles ne l'étaient pas, mal nommées pour éviter tout risque de vis-à-vis avec l'original, selon la fameuse recette du demi-sel parfaitement amoral qui en arrive à travailler plus pour cacher sa misère intellectuelle que pour révéler une personnalité qu'il n'aura jamais de cette manière.

Maisons et appartements, Le Figaro, L'Express voient ainsi leurs colonnes recopiées à l'identique s'afficher naturellement en tête des résultats d'Internet, le farceur n'étant pas en reste question coupables moyens détournés pour assurer sa vue, coupable puisque trahissant son intention non pas de satisfaire l'éventuel client qui lira naturellement ces périodiques et appréciera le plagiat à sa juste valeur, mais d'attirer l'intervenant en mal de notoriété censé être lui peu enclin à quelque gymnastique intellectuelle, malgré donc le fait qu'une simple recherche avec quelque phrase clé improbable dans le langage du quidam révèlera l'incompatibilité.

Bonne nouvelle toutefois pour ce pied nickelé de référence adepte du "linkbuilding" des fora et à caser dans la rubrique toxique persistant, tous ses avatars financiers peuvent maintenant être tenus confidentiels. Tout cela pourrait certes passer pour une farce et en fait c'en est une, si ce n'était qu'elle soit bien réelle et qu'elle cible le plus fragile d'entre tous, celui qui croira au miracle d'Internet... et à la naïveté du client.

En conclusion, soit l'apprenti affairiste ignorera que la clientèle fut curieusement intelligente, soit il prend vraiment ceux dont il ponctionne les maigres revenus et vous m'excuserez de la douceur du terme, pour des "pommes" en leur faisant courir des risques disproportionnés par rapport au bénéfice disons... escompté, ce qui reste un tantinet inacceptable même si notre culture juridique laisse traditionnellement les croquignols s'exprimer pleinement au nom d'une sacro-sainte présomption d'innocence avant de les condamner alors qu'ils le sont déjà par une clientèle ayant deux sous de raison. A propos de condamnation donc, abordons un autre exemple d'inconséquence commune en révélant comme toujours une vérité
keywords de danger : "portage salarial chasseur immobilier".

La vérité sur le portage salarial en immobilier, en direct du Ministère de la Justice.

"... S'agissant du portage salarial, il convient de relever qu'il n'est pas adapté aux activités d'entremise. En effet, le négociateur salarié par une entreprise de portage salarial et mis à la disposition de l'agence, n'a avec cette dernière aucun lien de droit (mandat ou contrat de travail). Ainsi, ni le titulaire de la carte, sans lien de droit avec le collaborateur, ni l'entreprise de portage, non titulaire d'une carte professionnelle, ne peuvent établir l'attestation en vue de son visa... " Correspondance personnelle, Bureau du Droit immobilier, Direction des Affaires Civiles et du Sceau, Ministère de la Justice.

Intéressant, non ? Rappelons que l'activité de portage salarial est censée être unique, que la société qui la pratique ne peut ainsi être agence immobilière et c'est pourtant souvent à ce titre que des attestations sans valeur sont délivrées, leurs détenteurs pouvant ainsi faire l'objet de poursuite si les conditions de qualification ne sont pas respectées puisque nul n'est censé ignorer la loi ; d'autant que sur les contrats secrets de ces "sociétés à double face", seront probablement inscrites certaines clauses qui responsabilisent le "porté", d'apparence anodine comme le respect du texte du 2 Janvier 1970 que ce dernier eût dû connaître par coeur... pour savoir qu'il devrait alors être lui-même titulaire d'une carte professionnelle d'agent immobilier.

En conséquence, imaginez le reste concernant celui qui vous affirmera qu'un "métier" de chasseur immobilier encore inconnu au bataillon des activité référencées mais déjà inscrit au répertoire des "dual agents" pourrait sans restriction s'exercer en toute licéité engagé sur la voie de détournement du portage salarial "immobilier"... agents à double face associés à quelque "porteur" à double face, quoi de plus naturel.

C'est effectivement ce qui peut être proposé au degré zéro des bas-fonds de l'immobilier à l'intervenant non encore titulaire ou agent commercial ; donc même si l'on admet le caractère peu répressif de l'application d'une loi par une justice en peine de partie civile, l'étrange proposition amène déjà à cette simple question pour l'esprit cartésien : combien touche ce pied nickelé sur l'apport de l'affaire ? Brave petit porté sur la sellette qui croira encore au bon filon et ne fera qu'enrichir quelque demi-sel spécialiste du vu mais pas pris.

Comment un système impossible peut-il être médiatisé à ce point dans une activité "très réglementée" ? Parce que nous sommes en France, pays où la présomption d'innocence est fort heureusement établie, tout comme celle d'immoralité devrait l'être semble-t-il.

Prévisionnels délirants, propositions de formation onéreuse de quelques jours alors même que le tenancier est lui-même "en état de manque" intellectuel, indécente proposition de portage salarial par un partenaire ajoutant au cumul des rançons, dépenses élyséennes pour solution virtuelle qui malheureusement contraignent l'agent ou le "mandataire indépendant" à tenter de rentabiliser l'investissement et ainsi mieux s'enfoncer dans la dépendance, ceci est d'actualité dans un monde naturellement dévoyé et il vous faudra en être conscient.

Entendons-nous bien, régler ces problèmes n'est pas notre affaire dans un monde où la naïveté semble n'avoir aucune limite et puisque le quidam insiste pour le rester, mais il est hors de question qu'il y ait possible amalgame entre des pratiques ailleurs plus que douteuses sinon nuisible à l'image de marque et notre activité appréciée par la clientèle de qualité, celle qui pense à son intérêt.

Certes "le mauvais produit immobilier ne se vendrait pas s'il n'y avait pas quelqu'un pour le proposer à peu de frais", aussi laisserons-nous cet immobilier autrement invendable à ceux qui le cherchent... gratuitement et serons là justement pour conseiller nos clients sur ce point, élément confirmant si besoin était encore la nécessité de notre présence.

Appelez au 0667889711, la consultation est gratuite et sans engagement