EBA, un concept de référence pour le chasseur immobilier

Exclusive Buyer Agent, un concept pour clients cartésiens... sur une base cartésienne : oser éliminer tout conflit d'intérêts, soit un principe éthique qui a déjà acquis ailleurs sa notoriété ; dès 1995, en effet, la première organisation constituée à un niveau national officiait déjà Outre-Atlantique pour assurer à la clientèle une représentation exclusive. Ce dialogue est aussi le nôtre, vous en trouverez ici la preuve et connaîtrez d'autant mieux ce métier tel qu'il doit être pratiqué.

Loyauté, obédience et confidentialité en toutes opérations
L'agent immobilier de l'homme cartésien

- La preuve d'excellence par les présence et qualité de l'information... du moins pour celui qui arrive à en saisir l'importance.

Face a la promesse médiatisée d'une activité d'apparence règlementée... s'il n'était question d'affaires, il y a notre concept.

Les affaires sont de fait le domaine du plus fondamental des combats, "ne pas faire de sérieuses réflexions sur ce qui le concerne, c’est faire preuve d’une coupable indifférence pour la conservation ou pour la perte de ce qu’on a de plus cher, et c’est ce qu’on ne doit pas trouver parmi nous." Sun Tzu, L'Art de la Guerre.

Les éléments clés du réel concept du chasseur immobilier sont rigueur et efficacité dans l'expertise immobilière, loyauté dans la négociation.

Expertise contractuelle et loyauté dont on ne parle pas tant ailleurs lorsque dans cet ailleurs elles n'existent tout simplement pas... et que conflit d'intérêts existe bel et bien.

Est-ce toujours assez clair ? Oui... parfait, or donc cela tant qu'une loi du siècle dernier aux mêmes conséquences que celle du Major E.A. Murphy Jr continuera de fournir référence et alibi aux déontologues de vaudeville et autorisera au nom de la liberté des affaires les nouveaux contrats fourre-tout dont le nom : recherche ou achat à traduire par négoce ou autre deal... n'a aucune signification légale, écartons toute complaisance et révélons la chose ci-dessous concernant la recherche immobilière et accessoirement l'utilisation d'une l'appellation ici convenue de chasseur immobilier, naturellement :
keywords de danger : "pré-visite chasseur immobilier"

Ces termes dans un monde d'affaires ne sont pas qu'expression ambigüe dénonçant un simple travail préparatoire, ils seront révélateurs pour l'esprit cartésien...

Le "concept" de pré-visite désigne le "dual agent", celui qui ne peut plus faire d’expertise car son négoce le fait entrer dans cette zone de danger qu’est la loi le régissant.

Du moins le cadre de cette loi de 1970 ignorant à cette date l'idiophilie future et bien actuelle, soit donc un marqueur aussi révélateur qu'une prise comme modèle de quelque série télévisuelle "compétition acharnée où tous les coups seront permis pour vendre plus de biens" ou une recherche déclarée "loi Hoguet" ; ne soyez ainsi pas étonnés de la longue liste des prétendants au déni d'expertise, il en fut de même dans les pays qui se sont maintenant dotés d'une législation approprié pour éliminer toute fantaisie de ce style. En fait, la situation n'est peut-être pas si inexplicable dans notre monde d'informations pourtant décryptées mais par des analystes borgnes et dans la mesure où, manque de pratique de la langue anglaise -française, oui aussi-, de culture juridique ou tout simplement d'initiative aidant, nombre de candidats à tendance grégaire sans être pour autant affairistes évoluent en formation serrée vers des pratiques et termes hélas usuels.
keywords de danger : "l'activité de chasseur immobilier reconnue par la loi Alur"

Lorsque la loi "reconnait" non pas l’activité de chasseur immobilier, appellation actuellement non codifiée, mais celle de ce que les anglo-saxons appellent le "dual agent".

Pour mémoire exactement ce que les associations de consommateurs américaines jugent comme étant, je cite : "la plus grosse arnaque de l’immobilier"... en fait de "reconnaissance", la loi "Alur" -une de plus- ne fait juste qu'ajouter le terme "recherche" dans l'énoncé du titre premier de la loi "Hoguet", un retour sur le fait indéniable que cet acte puisse encore et malgré tout intervenir à ce stade, alors qu’une transaction peut d’ors et déjà être entamée puisque ce texte n’interdit pas au prestataire de détenir des mandats de factions opposées ; autrement dit : régler le conflit d'intérêts n'est pas l'affaire de la loi, la "performance" se bornera juste à quelques restrictions d'usage pour un acte transactionnel... lorsqu'il n'est plus qu'une source de problèmes. Vous saisissez pourquoi tout ce beau monde en quête d'une activité dont le seul caractère novateur est le double-jeu ainsi réintroduit insiste pour voir affichée partout et surtout pour celui qui sera bien en peine de la comprendre telle "réglementation" impuissante dont on détourne le sens critique ? Bien, autrement...

Décryptage à l’intention du naïf pathologique qui croira encore à une protection étatique sans effort intellectuel, disons que lorsqu’une recherche sera pour le moins louche si elle n'est pas que palliative sinon indécente puisqu'elle rentre déjà dans le cadre d'une transaction, la loi empêchera ce "dual agent" en puissance de trop en rajouter avec des frais annexes... est-ce désormais clair pour tout le monde ? J’espère... donc pour résumer :

Dans l'hexagone, celui qui n'est pas avec nous pourra à sa guise et librement jouer contre vous, être Exclusive Buyer Agent étant la seule voie morale qui mêne à l'objectivité.

Une indispensable objectivité indispensable pour le choix d'un produit immobilier, dans la rédaction de compte-rendus d'expertises et la réalisation d'études prospectives qui vous permettront d'envisager et de réaliser avec notre aide ou celle de nos confrères son acquisition et un investissement avec la même facilité que vous soyez sur place... où à 20000km, sans même avoir à vous déplacer.

Une approche nécessairement directe et technique pour client de qualité : et si l'on parlait de défense "programmée" de vos intérêts ?

Nous laisserons donc les propos insipides à d'autres, la finalité, vous la connaissez probablement déjà, du moins en simplifiée à l'excès dans une tentative de vulgarisation par une réplique locale très opportuniste en France à défaut d'être convaincante : en cherchant à votre place, nous vous faisons gagner du temps, de l'argent, éviter des déplacements, tout le marché sera à vos pieds, etc, etc... du moins cela sera-t-il vérifié avec HOME PROFILE ®.

Or ceci n'est que la conséquence du respect de points d'un cahier de charge qu'un quelconque visiteur engagé dans un processus de vente parallèle sera bien en peine d'assurer même s'il s'adjuge le titre de chasseur immobilier ; en homme ou femme d'affaires, vous devez donc absolument mettre de côté les belles paroles concernant avantages et professionnalisme que tous pourrons recopier et vous occuper de trouver avec le soucis du détail les preuves concrètes de bonne foi du prestataire avant d'accorder votre confiance. D'un autre côté donc...

HOME PROFILE ® s'occupe d'affaires, de la réussite de vos affaires et la mise en pratique d'un concept ne consiste pas seulement en un exercice de rhétorique, soit comme vous le verrez trop souvent à vous annoncer un hypothétique résultat sans éléments concrets.

Nous allons ainsi préciser chaque point qui devra être respecté, les questions que vous devrez poser ou vous poser et ainsi peut-être vous faire découvrir ce qu'est un véritable chasseur immobilier, ou plus précisément un EBA, expert uniquement mandaté par l'acquéreur et évoluant dans schéma d'implication rigoureux établi au niveau international.

Les 10 points d'importance du concept EBA...

En pratique...


Des engagements sur des points très précis, qui ne sont pas le fait d'une seule entité mais de celle d'un groupe de professionnels engagés, d'une corporation qui s'affirme maîtresse d'une activité dont les règles sont la loyauté, l'obédience et la confidentialité.

Loyauté, obédience ou indépendance, confidentialité, les éléments désirés dans toute relation d'affaire...

HOME PROFILE ® vous présente enfin un un concept cohérent basé sur des éléments concrets et développé au niveau international concernant la délivrance effective de services professionnels, soit le complément d'une législation, un respect contrôlable d'une déontologie qui exclu de facto l'indésirable, même s'il est toléré par la loi et parce qu'il l'est en France indéniablement.

Trouver un bien dans le marché de l'immobilier, c'est d'abord savoir à qui se fier.

Ainsi notre concept, celui du véritable agent de l'acquéreur, c'est tout d'abord faire que celui-ci soit un agent d'élite, cet expert évaluateur dont la loyauté est démontrée et que vous paierez pour des actes concrets qui serviront à défendre vos intérêts, pas un simple commissionnaire qui ne servira que les siens avec le respect de la loi locale pour alibi.

Pas de nouveauté locale à évoquer dans la véritable définition de l'agent de l'acquéreur mais un alignement raisonné sur une initiative internationale...

Consécutive et réponse aux revendications naturelles de la clientèle exigeante, une politique bienvenue car l'appellation chasseur immobilier n'est ici que générique et n'apporte aucune certitude, seul le respect des engagements que doit prendre un Exclusive Buyer Agent garantissant l'authenticité des assertions d'allégeance.

Les 7 points d'interrogations adaptées au contexte local :

Loin de la simple visite commentée même connectée et encore plus éloigné d'un double-jeu ici couvert par la loi, il s'agit pour être toujours clair, net et précis de loyauté dans le mercenariat d'affaires, paramètre qui fait de nous un outil précieux surtout en l'absence d'une organisation saine de l'immobilier si tant est qu'elle soit désormais possible, ainsi...

Trouver un bien ne serait-ce que décent dans la "jungle" de l'immobilier comme certains disent puisqu'ils en font parti, c'est donc aussi savoir à quoi ne pas se fier.

D'ailleurs puisque nous parlons d'affaires, que vous lirez donc cette page avec intérêt et que nous sommes entre nous, soyons direct, lorsque nous voyons écrit et repris ad nauseam dans le grand bêtisier universel pour quidam que, je cite : "La profession d’agent immobilier était réglementée, elle est dorénavant organisée", il sera bon d'alors envisager possible l'atteinte d'une forme de "cacocratie virale" dans ses nouvelles branches, la tentative d'intrusion et de gouvernance par les plus immoraux sujets d'entre tous qu'une simple nouvelle appellation comme chasseur immobilier par exemple fera naturellement ressortir.

Revue de presse locale... de la conséquence d'une méthode Coué sur un modèle cacocratique.

"Il suffirait, pour remédier à cette situation, d’adopter les pratiques en vigueur dans d’autres pays, notamment anglo-saxons, où il est courant de confier aussi bien un mandat de recherche qu’un mandat de vente à un agent immobilier…" Le Particulier hors série, ce qui eut pu paraître raisonnable... si ici la loi n'autorisait pas le double-jeu, si ce n'était pas pour autant dérouler le tapis rouge à l'intrus, à la "dual agency" copie française, celle qui chasse le mandat, celle qui tendra dorénavant la main des 2 côtés en formule tout inclus service payable en fin de deal, celle qui tente de vous "avoir" dans tous les sens du terme en promulgant sa propre loi qui voudrait que tout soit ainsi réglementé, celle que l'on repèrera donc facilement car elle ne fait plus et ne peut plus faire d'expertise ni être défrayée puisque son business, pardon l'unique action combinée dont elle s'occupe tombe déjà sous le coup de cette loi réglant, rappelons-le, le négoce ou plutôt son négoce tout simplement.

En exergue dans nos médias et en exclusivité franchouillarde un business hélas certifié légal sous forme de pantalonnade, pardon prestation limitée sans expertise donc sans frais confinée en une "aide" vers l'acte affectif souvent évoqué à brûle-pourpoint et auquel le client sera ainsi initié avant d'y être poussé, procédure d'influence classique en vogue dans le nouvel immobilier commercial d'esprit. De fait les choses s'éclaircissent, enfin plongent dans l'absurde plutôt, lorsque pareille innocente proposition est agrémentée par la promotion de quelque fantaisie télévisuelle où l'on n'incitera qu'à une concurrence hors de toute règle et figure de proue d'un organisme de vente, comme on pouvait s'y attendre dans le nouveau monde des "demi-sels" du show-biz mâtinant affaires "culturelles" pour nigaud et tendance marchande.

Au résultat sont ainsi et tout bonnement avancées comme "remède" dans l'hexagone des pratiques qui furent justement dénoncées par un département d'état américain, par les associations de consommateurs concernées, par le monde juridique, par... tout le monde en fait et sont même interdites de cité ce grâce à l'action de nos confrères dans nombre d'états ; plutôt cocasse, non ? Bien sûr, ce ne sont pas les noms de contrats, recherche, vente ou autre dont la loi se moque totalement qui importent mais un concept de séparation des pouvoirs, la reconnaissance sans qu'il puisse subsister d'ambiguïté de l'expert indépendant officiant de ce fait obligatoirement hors cadre de la loi du négoce dite "Hoguet" pour ses travaux préliminaires -recherche, expertise, évaluation- et qui devra maintenant mener son action jusqu'au bout dans le cadre de ce texte pour la phase représentation de l'acquéreur dans la négociation car c'est bien de cela dont il devra s'agir a contrario d'une orientation du prestataire chasseur de contrats vers un "pur" et seul négoce... lui entièrement loi "hoguet".

Ainsi un commissionnaire insistera-t-il sur le fait qu'il respecte la loi en ne prenant pas de frais pour une recherche ? Détrompez-vous, ce n'est nullement un gage de sérieux, bien au contraire puisque c'est justement de cette façon, en profitant du peu qui lui est imposé car c'est d'évidence le cas, qu'il lui sera alors possible de jouer double-jeu, être mandaté et même se faire rémunérer par les 2 parties, tout simplement. Au pire, la gratuité d'une éventuelle recherche de bien immobilier sera intimement liée au fait que d'autres commanditent le prestataire pour vous proposer ce dont souvent personne ne veut ou ne devrait vouloir à ce prix, donc si vous entendez ou voyez cette improbable déclaration : "Ayez confiance, je respecte la loi et je ne prends aucun frais", vous savez maintenant qu'il vous faudra être non pas confiant mais méfiant.

Notre concept d'exclusivité formelle est requis parce qu'en matière d'affaires immobilières, le double-jeu sera non pas le seul, mais initialement votre premier problème.

Rappelez vous que pour ces gens en quête de nouvelle solution dans un milieu vierge de toute limitation légale dédiée et formelle, faire du profit à vos dépends est l'objectif naturel, qu'en toute bonne logique notre activité requiert donc des obligations qui n'ont qu'un lointain rapport avec le respect d'une loi certes utile mais informelle sinon non concernée et le simple fait de se prétendre à votre service pour que vos intérêts soient défendus. Il ne devrait plus être ainsi question d'un quelconque "coaching" outrageux pour une clientèle de qualité, mais d'action dans laquelle ce double-jeu n'a pas sa place ou doit être contré.

En France, le simple usage du titre de chasseur immobilier se révèle pour le moment et pour le moins insuffisant.

S'il est exact que l'activité de chasseur immobilier soit déclarée profession d'excellence dans certains pays anglo-saxons et génère des emplois, c'est dans un cadre très précis : il ne sera ainsi pas question, pour le prestataire usant d'un simple titre de "chasseur", mandataire ou autre, de conquérir sans élégance de nouveaux marchés et d'introduire une concurrence déloyale en jouant un double-jeu motivé par l'appât du gain plus qu'excusé par la complétion du service. Le respect de la loi du 2 Janvier 1970 "Hoguet" n'étant sur ce point d'aucun secours direct pour l'acquéreur, HOME PROFILE ® et l'Association Fédérale des Chasseurs Immobiliers Européens ajoutent celui des termes d'un concept authentique dans lequel les intérêts du client priment. Souvenez-vous qu'il doit s'agir d'un mercenariat d'affaire, pas d'une simple vente déguisée de biens immobiliers sous couvert des éléments d'une loi que seul l'initié saura analyser.

Confier une recherche de bien immobilier à notre collège d'agents responsables donc à HOME PROFILE ® tient de la plus élémentaire des logiques.

* Cette célèbre Société Britannique offre en effet cet accessoire vestimentaire à ceux qui ont fait usage du siège éjectable qui fait sa réputation, ceux qui reçoivent cette gratification étant dès lors membre à vie du très, disons... redouté Ejection Tie Club qui mérite bien un lien à cause des histoires et gens de qualité qu'il présente.

Appelez au 0667889711, la consultation est gratuite et sans engagement

Chasseur immobilier
régions

Auvergne Rhône Alpes
Bretagne
Bourgogne
Franche-Comté

Centre Val de Loire
Grand-Est
Hauts-de-France
Ile-de-France
Nouvelle Aquitaine
Normandie
Occitanie
PACA
Pays de la Loire
...

La recherche de biens immobiliers la plus
complète de France

Agent