Chasseur immobilier
régions

Auvergne Rhône Alpes
Bretagne
Bourgogne
Franche-Comté

Centre Val de Loire
Grand-Est
Hauts-de-France
Ile-de-France
Nouvelle Aquitaine
Normandie
Occitanie
PACA
Pays de la Loire
...

La recherche de biens immobiliers la plus
complète de France

Agent

L'UNIQUE ACCES A PLUS DE 5000 EXPERTS DE LA RECHERCHE IMMOBILIERE...
En exclusivité européenne la résolution du conflit d'intérêts dans l'immobilier...
Un service de TRANSACTIONS INTERNATIONALES...

Loyauté, indépendance et confidentialité dans les transactions
L'agent immobilier de l'homme d'affaire
L'EXCLUSIVE BUYER AGENT DE FRANCE

HOME PROFILE

Le chasseur de biens immobiliers de référence depuis 2005 *

Tout l'immobilier confidentiel de vos destinations préférées de France : votre Chasseur immobilier sur l'Alsace, Bordeaux et le Bordelais, Biarritz, Cap d'Antibes, Cap d'Agde, Côte Atlantique, Côte et Pays Basque, Côte d'Azur, Languedoc-Roussillon, Lille, Lourdes, Lyon et Lyonnais, Marseille, Nice, Paris et région parisienne, Périgord, Pyrénées, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Tropez, Toulon, Toulouse...

- Le choix du concept authentique de la recherche immobilière professionnelle.

L'unique façon d'acquérir le bon bien immobilier au meilleur prix, que vous soyez sur place... ou à 20.000km.

* "Chasseur immobilier, un concept tout droit venu des Etats-Unis" ? Fort bien, nous sommes là en tant que concepteurs pour vous informer… or donc nous allons la jouer "hard" puisqu'il s'agit d'affaires, de vos affaires et que notre existence sera tenue si secrète par le média local que l'on soupçonnera l'allergie systémique à la langue de Shakespeare sinon à l'intelligence -du moins celle qui a trait au renseignement factuel-, qu'aussi notre concept se verra naturellement détourné même par le plus ridicule référent-copieur d'un "nouvel" immobilier dilbertien que le pays ait engendré, tout inspiré qu'il fut par le spectacle télévisuel d'une "compétition acharnée où tous les coups seront permis pour vendre plus de biens", en résumé que "the Biggest Consumer Scam in Real Estate" selon le CARE* s'installera tout aussi naturellement dans l'hexagone après avoir été éradiqué dans un nombre certains de pays. Certes rien que de normal en somme puisqu'il faut bien attendre que la logique pénètre ici les esprits les plus lents, mais comme la farce a assez duré, rock'n roll, gentlemen, ouvrons le bal...

Du chasseur immobilier d'une élite à l'élite des chasseurs immobiliers... définition initiale de la mission par ceux qui sont à l'origine du concept.

Un chasseur immobilier "EBA" est un spécialiste chargé d'assurer hors de toute source de conflit d'intérêts des actes techniques d'expertise, une étude prospective financière et un conseil juridique dans le cadre de la réalisation d'une recherche ou du suivi d'un projet d'acquisition concernant un ou plusieurs biens immobiliers. Il recueille toutes les informations sur des produits sélectionnés suivant vos critères, en évalue la valeur et la rentabilité, puis défend vos intérêts dans l'opération d'achat pour que vous obteniez ce ou ces biens immobiliers aux meilleures conditions du marché.

La recherche de biens immobiliers professionnelle telle qu'elle devrait être, le travail du chasseur immobilier tel que vous devriez l'exiger est un mercenariat d'affaires autrement déjà codifié au niveau international, le domaine des dépositaires d'un concept dans lequel il est question de loyauté, d'obédience, de confidentialité et de technicité, le nôtre, celui des Exclusive Buyer Agents, initiales EBA en abrégé usuel. Cette doctrine est naturellement sans rapport avec quelque fantaisie locale pleine de personnels d'accompagnement virtuels, où la mise en oeuvre des nouvelles technologies se borne à une application pour téléphone portable, où provoquer le "coup de coeur" et jouer dans l'affectif sont techniques de base et où ceux qui sont censés s'occuper de tout pour vous pratiquent sans la moindre gêne un double-jeu ici obligeamment laissé par la loi à la discrétion du praticien. Enregistré ? Parfait, continuons...

Vous avez entendu parler de l'origine anglo-saxonne de la recherche immobilière mais pas des Exclusive Buyer Agents qui en sont pourtant concepteurs reconnus ?

Fâcheux mais normal, tout le monde ne lit pas Business week, Kiplinger, Smart Money, le Wall Street Journal... le gros des médias locaux non plus semble-t-il alors que les EBA officient pourtant partout, or donc nous sommes là pour vous montrer qui nous sommes, ce que nous avons l'habitude de faire et ferons pour vous dans le monde restreint des gens avertis et combien le professionnel de la recherche immobilière est différent du défroqué pour lequel chasseur immobilier n'est qu'une simple voie de concurrence déloyale avec pour preuve cet axiome si cher à celui-ci : "les mêmes lois régissent les mêmes activités"... à ceci près que l'agent immobilier de bonne tradition et médiateur reconnu ne tendra pas, lui, la main des 2 côtés même si la loi lui offre cette possibilité. Ainsi...

Les exclusive buyer agents défendent d’autant mieux vos intérêts qu’ils sont un rempart contre l’affairisme de ceux qui maintenant "font de l’immobilier".

Pour remettre les pendules à l'heure et éviter toute confusion compte tenu des déviances locales d'une ligne de conduite concomitantes au regrettable usage entièrement mercantile "loi Hoguet" de l'appellation de chasseur immobilier, le concept originel d'Exclusive Buyer Agent est celui d'une activité non commerciale internationalement reconnue et ainsi parfaitement intégrée dans toute trame des activités ou professions immobilières ; l'EBA n'est de fait pas un marchand ni a fortiori ce chasseur de contrat autrement commun dans l'hexagone et 100% soumis à la loi du négoce dans ses actes même si ce dernier s'affiche ici, s'autoproclame plutôt précurseur du service de l'acquéreur tout en prenant comme modèle cette "compétition acharnée où tous les coups seront permis pour vendre plus de biens" pour faire bonne mesure dans l'antinomie. Accessoirement...

Que cela soit clair, les qualifications requises qui vont souvent au-delà de celles nécessaires à l’obtention d’une carte professionnelle ne sont pas restreintes aux transactions loi "Hoguet", elles permettent notamment d'effectuer une recherche de biens immobiliers et leur expertise hors de ce cadre justement pour vous assurer l’impartialité des conclusions et éliminer un conflit d’intérêts que ce texte autorise ; d'ailleurs...

Pour les acquéreurs d'Outre-Atlantique, c'est désormais la reconnaissance officielle des seuls EBA, ceux dont l'expertise objective sort naturellement du cadre du commerce...

... et la condamnation sans appel de ces chasseurs immobiliers précurseurs d'un nouveau négoce, prisonniers d'une loi qui régit ici non pas "la profession immobilière" mais certaines opérations liées aux transactions, à leurs transactions et ne les autorise à faire une recherche restreinte que sous condition ; celles de chasseurs de contrats donc qui entretiennent la confusion pour éviter ici leur excommunication "à l'américaine".

* Chasseur immobilier 100% "loi Hoguet" donc "dual agent" en puissance, collectionnant les articles d'une presse aveugle sinon preuve d'un demain affairiste, même avec site "classé" sur le grand bazar du web et d'aspect design stéréotypé ou bobo "coup de coeur" d'inspiration ? Voyons en effet ce qu'en pensent les services d'investigations des associations de consommateurs US, les acquéreurs eux-mêmes, ainsi pour eux les choses sont claires et ce n'est rien moins que "the Biggest Consumer Scam in Real Estate" selon l'association Consumer Advocates in American Real Estate, ceci se passant de commentaire ; alors dans l'hexagone il s'agira bien de désinformation du public lorsqu'il sera question d'une tendance nouvelle mode fin vingtième enfin importée des Etats-Unis.

Exercice désormais réservé incontestablement à une élite, l'homme ou la femme doués d'intelligence...

Il vous faudra désormais envisager l'acquisition d'un bien immobilier en homme ou femme d'affaire." La civilisation démocratique est entièrement fondée sur l'exactitude de l'information. Si le citoyen n'est pas correctement informé, le vote ne veut rien dire." J. F. Revel. Votez donc pour qui vous voulez, mais dès qu'il s'agit d'argent, de votre argent, soyez informés et pour l'immobilier, vous ne trouverez pas de meilleur endroit qu'ici pour l'être, car nous sommes l'ordre des associations d'experts, celles que recommande la presse d'affaires... du moins la vraie, celle qui informe.

Association des Chasseurs Immobiliers

Comparez ce qui peut vous être servi localement selon des sources si "bien informées" qu'elles inspirèrent M. Colucci avec ce qui est issu de celles-là...

Association des Chasseurs Immobiliers"Les agences exclusives sont les meilleures. Elles ôtent tout conflit d'intérêts, ce qui est la raison principale pour envisager le recours à un EBA en premier lieu." Kiplinger.

"Ce n'est qu'en utilisant un agent exclusif qu'un acheteur peut être sûr que tous les renseignements sont gardés confidentiels. Seul un EBA peut fournir un avis objectif, une opinion expérimentée sur les biens visités pour garantir à l'acheteur d'acquérir la bonne maison, au bon endroit, au bon prix." Mobility magazine.

" Rien ne crée plus de confusion chez les acheteurs que ce que la plupart des états appellent "société d'agents doubles". Cela signifie qu'une agence, quelquefois même un seul agent, représente à la fois l'acquéreur et le vendeur dans la transaction." Smart Money.

"Un conflit d'intérêts est des plus probable quand une société immobilière qui représente les vendeurs vous attribue un de ses courtiers en tant qu'agent de l'acheteur. C'est pourquoi beaucoup de gens sont persuadés qu'un EBA est préférable." Business Week.
...

Clair, net et précis non ? C'est ainsi toute la presse ci contre, incontestablement dédiée aux gens pragmatiques, qui est unanime à saluer notre action ; c'est aussi la même presse d'affaires qui s'est empressée de révéler depuis un bon moment déjà un évident problème ici tout bonnement ignoré de rédacteurs de tabloïdes, ceux-là même qui, commble d'ironie, conseilleront d'adopter une pseudo "méthode américaine"... reléguée en simple changement d'un nom de contrat -étonnante la manie qu'on ces gens d'oublier les vrais motifs de fâcherie dans le transfert d'intelligence-.

Sérieusement donc, Business week, Kiplinger, Smart Money, le Wall Street Journal seraient-elles des sources à ignorer pour un investisseur ou un acquéreur de bien immobilier soucieux de performance alors que la -je n'ose dire version- disons l'extrapolation simplifiée de cette activité tourne dans l'hexagone à la franchouillardise hors cadre des beaux arts ? A votre avis ? Restons pragmatiques puisqu'il s'agit de votre argent, alors qu'il vous sera ailleurs juste proposé de chercher quelque reliquat de vente à votre place, du moins de vous en donner l'illusion, nous venons juste de vous expliquer pourquoi cela n'aura aucun sens sans règles, sans que votre prestataire présente ses obligations et pas seulement légales, sans qu'il fasse partie de notre société... au sens large, naturellement.

Nous sommes donc aussi là pour vous révéler ce que vos médias, si rien n'a filtré, ont négligemment oublié de vous montrer depuis... 1990 et oublient encore maintenant, ce qui n'a pas été dit sur le fonctionnement de la loi locale, sur ses "particularités", comment certains la manipulent pour vous mettre en confiance et ainsi occulter ce qui révèlerait au public un autre mode de fonctionnement lui très loin d'être pro bono, la vérité sur des professions ou métiers de l'immobilier qui n'existent tout simplement pas ou apparaissent sous une forme indésirable, sur ce que vous soupçonniez sans vouloir y croire tant les termes "très réglementé" sont serinés par de drôles d'oiseaux et excuses à tout... seulement voilà, pour couper court à toute forfanterie de ce style, le double-jeu existe ici lorsque la loi s’applique, vous saisissez ? Oui... excellent.

Notez à toute fin utile que les précisions ici présentes sont issues en droite ligne du bureau du Droit immobilier, Ministère de la Justice et d'une étude de la loi menée dans son contexte par des personnes honorables, auteurs comme nous d'écrits qui font référence, de quoi bousculer les avanies de ces drôles d'oiseaux auteurs eux d'une prose pour naïf reproduite par osmose et si typique du Béotien qui, même s'il n'est pas adepte de la cacocratie, sera tout de même un fichu recopieur d'idioties.

Petite précision pour ne pas être impressionné par les tours de passe-passe des toujours nouveaux illusionnistes de l’immobilier associant loi et sécurité  : le texte régissant le négoce immobilier n’accorde aucune importance au nom des contrats : vente ou recherche, achat, deal, etc… et ignore bien sûr le titre de chasseur immobilier ; enregistré ? Parfait... or donc une soit-disant règlementation 100% protectrice ne sera qu'illusion puisqu’il suffit en France de différer le paiement de quelques faux-frais pour présenter un semblant de légitimité couvrant, loi "Hoguet" du siècle denier oblige, des actes de négoce que l'on imagine pourtant contraires aux intérêts d'un client oublieux du cartésianisme, abusé par tant de légalisme ; d'ailleurs tous les détails sont ici, avec nos compliments. Vous l'ignoriez ? Quoi de plus normal pourtant dans un monde d'affaires où l'on ne vantera un réglement étatique que lorsqu'il ne sert à rien et dans un contexte de banal obscurantisme qui fera qu'ici rien ne filtrera, pas même ce qui est diffusé sur CNN ni a fortiori le Legal Memorandum LI12 d'un certain département d'état d'Outre-Atlantique au titre explicite : "be wary of dual agency", avertissement qui, lui aussi, n'aura pas passé la barrière de la langue.

Vous pensiez sérieusement à une protection étatique qui plus est vantée... ici et dans un domaine d'affaires ? Il était grand temps pour vous de lire nos colonnes.

Dual agency, dual agent, double-jeu, les termes qui irritent à raison les associations de consommateurs américaines... soyons clairs, cette image d'un monde ici imaginé cadré par quelque patch de loi et colportée par une médiatesque désormais rompue au jeu d'influence à bas coût n'est adaptée qu'au quidam à l'intelligence déficiente, l'image d'une une activité sans règle de conduite qui reste le propre de gens pour qui le verbe facile style action commerciale et une présence sur Internet, avec ses stéréotypes et ses personnages virtuels, sont outils compensatoires de toutes les insuffisances ; ainsi sont-ils majoritairement à classer dans la catégorie agent-double (dual agent pour les anglophiles) lorsqu'ils s'octroient le titre de chasseur de bien, d'immobilier ou appartement à défaut d'être agent immobilier responsable comme il se doit, cela depuis... 1990 d'après eux-mêmes et même regroupés en petites organisations fédératives ou franchises locales associées imitant sans l'appliquer un concept, le nôtre naturellement, pour eux trop rigoriste et qui leur est manifestement étranger naturellement.

Incrédule sur l'ampleur du phénomène d'abstraction local lorsqu'il est question de recherche immobilière ? Alors une autre recherche avec quelques termes choisis sera révélatrice. Les "keywords" avertisseurs de tous les dangers sont : naturellement "pré-visite chasseur immobilier" ou "reportage chasseur immobilier" -traduisez par absence d'expertise-, ensuite "acte affectif chasseur immobilier" -autrement dit l'embobinage, l'arme fatale du "pied nickelé" selon M. Forton- ainsi que, lorsqu'il est pousse-au-crime, le fameux "coup de coeur chasseur immobilier" -dans les pathologies graves, le prestataire l'aura même à votre place- que d'aucuns se proposent aussi de déclencher en vous ; rien de magique là-dedans, juste des techniques de vente, à vous d'imaginer le reste de ce type d'action 100% commerciale.

Notez qu'a contrario de l'expert EBA autrement dit le chasseur immobilier digne de ce nom, ce chercheur de contrat en termes exacts ne fait pas et pour cause dans l’expertise contractuelle puisque son activité toute entière tombe sous le coup de la loi du négoce, ainsi malgré toutes les assertions sécuritaires relatives à ce texte, de service exclusif de l'acquéreur -qui se limite au nom de mandat-, le but de ces organisateurs de visites est en toute bonne logique commercial ; toujours d'accord ? Oui... parfait.

Alors pourquoi ne pas vous adresser tout simplement au dépositaire national du concept de la recherche immobilière professionnelle des EBA, HOME PROFILE®.

Abondance de produits immobiliers mais bien peu d'informations objectives, que vous soyez à 20.000km... ou même sur place.

C'est l'évidence, même l'achat immobilier le plus modeste ne peut dès lors se borner à la consultation d'un catalogue de vues flatteuses ou hors cadre pour ne pas renseigner la concurrence, à une simple visite de courtoisie ainsi notez que dans le petit monde de l'agent-double "made in France" puisque, soyons direct, l'appellation de chasse immobilière est aussi dans l'hexagone le refuge médiatisé et hélas la cause de résurgence d'un double-jeu déjà latent et désormais avéré, on vous parlera de "pré-visite" puisqu'il ne peut être tout simplement question d'expertise indépendante et contradictoire ; voilà naturellement pourquoi vous avez besoin de la nôtre dans ce domaine où la chasse aux mandats, de quelque manière qu'elle se présente, vous sera systématiquement préjudiciable par l'incitation à l'augmentation des prix de l'immobilier qu'elle implique.

Or donc, pour revenir à l'opérationnel après ce divertissant intermède d'un tour d'horizon des secrets ou déviances de l'immobilier local et parer au plus pressé, disons que la "chasse immobilière" telle que nous la pratiquons ne consiste déjà pas à vous faire visiter une sélection de 3 biens "pré-visités" ou plutôt pré-enregistrés lorsqu'il s'agit de recherche "loi Hoguet" en espérant que l'un d'entre eux vous convienne comme dans certains sketches ou émissions de subjective téléréalité ; aux antipodes de cette "méthode" vitrine pour quidam donc, nous recensons en local comme à l'échelle internationale, dans le cadre d'une vision globale de l'acquisition des informations et d'un transfert de compétences si nécessaire en cas d'expatriation ou d'investissement, tous les produits en adéquation avec vos critères et vous adressons systématiquement des expertises complètes et détaillés ainsi qu'une étude prospective si nécessaire. Lorsqu'enfin vous vous déplacez vous savez ce que vous allez voir... si cela vous est impossible, vous devez pouvoir juger et décider à distance en temps réel si une suite doit être donnée à l'affaire.

Pourquoi croyez-vous que les associations de consommateurs ne plébiscitent déjà QUE NOUS, EBA, dans nombre de pays ?

Parce que nous, agents exclusivement au service de l'acquéreur, nous nous engageons à défendre leurs intérêts, vos intérêts...

Parce que cette appellation internationale d'Exclusive Buyer Agent est la seule qui puisse donner un sens au titre de chasseur immobilier et que la vulgarisation du concept ne tolèrera aucune erreur d'appréciation du style :

"Si M6 est à l’origine de leur médiatisation, au travers d’une série d’émissions intitulées : « Recherche appartement ou maison », les premiers chasseurs sont apparus en France au début des années 1990"… Chasseurs, mais de quoi au juste ? De contrats assurément et acteurs d'une vente déguisée probablement ; pour mémoire et selon toutes les sources sérieuses, il s’agit de l’origine anglo-saxonne dont il devrait être question à cette date et les véritables agents de l’acquéreur en tant qu’entité déclarée n’apparurent qu’en 1995... aux USA, dans un pays où le conflit d'intérêts est à raison omniprésent dans les esprits. Quand à ce qui est médiatisé, nous apprenons sur le très sérieux site infogreffe qu'il est naturellement question de... location-bail de propriété intellectuelle, quoi de plus normal en somme dans le spectacle affligeant que nous offre cet environnement "très réglementé".

En fait, nous sommes plébiscités justement pour tout ce qui manque à l'appel dans une version de ce qui est censé être nous programmée pour l'auditeur cible dans des séries télévisuelles certes fort divertissantes mais aux relents de business " off ", à grand renfort de " fake news " ou d'informations déformées relayés par des milieux revendiquant d'être pourtant bien informés ce qui tendrait à laisser croire qu'ils soient impliqués dans l'affaire ; soyons diplomates, disons qu'ils n'ont depuis le bug de l'an 2000 rien d'autre à se mettre sous la dent... puisqu'il faudrait déjà suivre l'info en langue Anglaise, naturellement, ce qui complique visiblement les choses.

Trêve de plaisanteries, vous voulez le vrai profil du chasseur immobilier idéal ? Commencez par consulter des médias qui savent de quoi ils parlent.

De vous à moi, c'est le nôtre mais vous aviez deviné dès l'instant où nous avons évoqué cette notion de conflit d'intérêts plutôt que ces banalités ailleurs d'usage : gain de temps, d'argent, etc... qui ne sont que conséquences d'un travail que nous seuls sommes en mesure d'assurer. Des banalités souvent enrubannées façon paquet cadeau par d'autres fausses bonnes nouvelles comme celle d'un métier réglementé, belle blague propre à ne rassurer que le candide incurable. Amusez-vous à lire les potins de ceux qui sont soit fort peu au fait de la réalité des dispositions légales, soit vous prennent ouvertement pour des "caves" comme en politique puis revenez ici pour plus amples informations ou consultez la presse anglo-saxonne et tout particulièrement Américaine, il y a -pardonnez-moi le jeu de mots- tout un nouveau monde à découvrir.

Disons-le tout net et déjà à l'intention de cet éternel candide, chasseur immobilier n’existe pas officiellement ici en tant que métier et seuls certains actes liés aux transactions et au négoce font l'objet d'une réglementation, le cadre même de la loi et raison de son existence ayant toujours été "zone de danger". Comme le double-jeu est hélas légal, celui qui évoque la loi "Hoguet" pour vous dire de dormir tranquille a ainsi toutes les chances d’être... un fieffé agent-double, commun en France depuis la fin du XXième siècle et dont la seule obligation est de ne pas se faire payer avant la fin pour ce qu'il n'a pas fait ou ne fera pas pour vous, pseudo-recherche avec "reportages" compris et c'est tout simplement à cela qu'on le reconnaîtra ; sachant cela, vous mourrez moi bête... mais vos paierez quand même l'addition si vous faites par inadvertance appel à lui.

Pour que l'immobilier vous soit profitable et cela sans frontière il faudra, non, il vous faut aujourd'hui une action coordonnée d'experts, des moyens et notre savoir-faire.

Parce que nous avons l'exclusivité d'une notion de référence : la loyauté, parce qu'en matière de défense de vos intérêts nous sommes non seulement le choix naturel mais le seul possible, confier sa recherche de bien immobilier à notre collège d'agents responsables donc à HOME PROFILE ® tient du simple bon sens puisque nous sommes...

Le référent EBA, le seul chasseur immobilier qui recherche appartement, maison, villa, propriété, immeuble, hôtel particulier, bien de prestige... sans conflit d'intérêts.

Votre chasseur immobilier ou d'appartement expert en investissement immobilier sur : Ain, Aisne, Allier, Alpes de Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Ariège, Aube, Aude, Aveyron, Bas-Rhin, Bouches-du-Rhône, Calvados, Cantal, Charente, Charente-Maritime, Cher, Corrèze, Côte-d'Or, Côtes-d'Armor, Creuse, Deux-Sèvres, Dordogne, Doubs, Drôme, Essonne, Eure, Eure-et-Loire, Finistère, Gard, Gers, Gironde, Haut-Rhin, Haute-Garonne, Haute-Loire, Haute-Marne, Hautes-Alpes, Hautes-Pyrénées, Haute-Saône, Haute-Savoie, Haute-Vienne, Hauts-de-Seine, Hérault, Ille-et-Vilaine, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Landes, Loir-et-Cher, Loire, Loire-Atlantique, Loiret, Lot, Lot-et-Garonne, Lozère, Maine-et-Loire, Manche, Marne, Mayenne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Morbihan, Moselle, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Paris, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Rhône, Saône-et-Loire, Sarthe, Savoie, Seine-et-Marne, Seine-Maritime, Seine-Saint-Denis, Somme, Tarn, Tarn-et-Garonne, Territoire-de-Belfort, Val-de-Marne, Val-d'Oise, Var, Vaucluse, Vendée, Vienne, Vosges, Yonne, Yvelines... contactez-nous pour toute destination.

Appelez au 0667889711, la consultation est gratuite et sans engagement